Condensé d'Islande

Islande

À partir de

2 990 €

Durée

8 jours/7 nuits

On en parle ?

04 78 76 14 05
contact@espritlibrevoyages.com

LES POINTS FORTS

  • Une journée complète à Reykjavik

  • Traversée de l’incontournable Cercle d’or, avec ses geysers et sa gigantesque chute d’eau

  • Découverte de la région de Mytvan, haut lieu d’activité volcanique

  • Excursion dans le parc national de Thingvellir, classé au patrimoine mondial de l’Unesco

  • Les commentaires de notre guide accompagnateur

Notre avis

Un circuit entièrement guidé pour tout comprendre des curiosités naturelles islandaises !

DAVID

Votre conseiller voyage

CONDENSÉ D'ISLANDE

Partir en Islande, c’est presque décoller pour une autre planète. Avec ses paysages lunaires, ses cascades assourdissantes, ses geysers bouillonnants, cette île ne ressemble décidément à aucune autre. Pas étonnant que ses habitants la croient peuplée d’elfes et d’esprits. Partout où l’on s’aventure, la terre islandaise cache un nouveau tour de magie, toujours plus surprenant que le précédent. Offrez-vous le summum du dépaysement !


Reykjavik – La Baie des Fumées – Le Lagon Bleu – La Côte Sud – Le Cercle d’Or – Myvatn – Kafla – Namaskaro – Thingvellir

ITINERAIRE

Jour 1 - France / Reykjavik

  • Départ de Lyon (avec escales).
  • Envol pour Keflavik.
  • À l’arrivée, accueil par notre correspondant local.
  • Transfert à Reykjavik.
  • Reykjavik est la ville la plus septentrionale du monde à 64° 04′ de latitude nord, très proche du cercle polaire arctique.
  • Capitale de l’Islande, elle ne manque pas de vie et de charme. De 302 habitants lors du fondement de la municipalité en 1762, la ville est passée à 180 000 habitants à l’heure actuelle.
  • Reykjavík se situe dans la baie de Faxafloi, au sud-ouest de l’Islande. Une région de criques, péninsules, détroits et petites îles. La plus grande partie de la ville de Reykjavík se situe sur la péninsule Seltjarnarnes. Une rivière traverse la ville : l’Ellitaa, un cours d’eau non navigable, réputé pour ses saumons.
  • C’est là que le premier colon, un norvégien nommé Ingolfur Arnarson, installa sa ferme en 874. La tradition raconte qu’en approchant des côtes, ce chef de clan jeta les montants de son siège par-dessus bord pour laisser les dieux lui désigner le meilleur endroit. Il s’installa là où les morceaux de bois échoués furent retrouvés. À l’époque, la baie était envahie de panaches de vapeur qui se dégageaient des sources chaudes désormais taries, et c’est pourquoi, il aurait donc décidé d’appeler cette colonie « la baie des fumées », Reykjavík.
  • Reykjavík devient au fil du temps un carrefour commercial de premier plan entre l’Islande et le Danemark. Le village se transforme en ville. Le déplacement de l’Althing, le parlement, en 1845, en fait officiellement la capitale.
  • La ville a accueilli les présidents Reagan et Gorbatchev en 1986 pour signer les traités mettant fin à la guerre froide.
  • En été, au large du port de la ville, de nombreux cétacés tels que les baleines à bosses où les petits rorquals viennent se nourrir dans les eaux froides et poissonneuses d’Islande. Le plus grand des dauphins, le dauphin à bec blanc, est aussi très présent. On peut le voir jouer avec les vagues formées par les bateaux.
  • Pour les amateurs de sorties nocturnes, sachez que Reykjavik a acquis une réputation internationale pour ses soirées endiablées…
  • Transfert à l’hôtel. Dîner (selon horaires aériens) et logement.

Jour 2 - Reykjavik

  • Petit déjeuner islandais.
  • Matinée consacrée à la visite guidée de Reykjavik, avec entrée au musée national. Reykjavik (« baie des fumées » en raison de la vapeur provenant des sources d’eau chaude) est la capitale la plus septentrionale du monde et se trouve au sud-ouest de la baie de Faxafloi. Fondée par le premier colon Ingolfur Arnarson en 874, elle reçoit en 1786 sa charte de ville marchande et compte alors 302 habitants. En 1845 l’Althing – le parlement – y déménage après 868 années de siège à Thingvellir et c’est ainsi que Reykjavik devint capitale de l’Islande.
  • Visite du quartier du Perlan. Ce dôme à l’architecture très moderne surplombe la ville de Reykjavík. Originellement une réserve d’eau chaude, le  Perlan (la perle) est aujourd’hui également un restaurant chic, un musée, une salle de concert, un magasin de souvenirs, avec cette petite touche touristique qui fait la différence : un geyser artificiel plus vrai que nature. À la fin des années 1980, sur cette colline, nommée Öskjuhlíð, qui jouxte l’aéroport urbain de Reykjavík, six énormes réservoirs stockent l’eau chaude destinée aux habitants.
  • Passage à la piscine géothermale en plein air de Laugardalur, la plus vaste piscine de la ville, disposant de tous les équipements, et située dans la vallée de Laugardalur.
  • Passage devant la maison Höfði où eut lieu en novembre 1986 la rencontre entre Gorbatchev et Reagan pour un sommet d’importance mondiale. Cette année-là, la planète est encore coupée en deux par la guerre froide, et les deux grands maîtres du monde se retrouvent dans la capitale du nord pour discuter désarmement nucléaire. La réunion durera 11 heures avant la rupture totale des négociations.
  • Découverte de la cathédrale d’Hallgrimskirkja, qui offre un point de repère idéal au  sommet de la colline du même nom. Le bâtiment fut construit en 1986. Son impressionnante architecture rappelle les différents paysages du pays : ses glaciers et ses orgues basaltiques… L’intérieur reste très sobre et dénudé. La statue de bronze située à l’extérieur fut offerte par les Etats-Unis lors d’une commémoration en mémoire de Leifur Eiriksson, fils du célèbre Rackam le Rouge qui a découvert le Vinland (Amérique du nord) cinq siècles avant Jésus-Christ.
  • Traversée du centre ville où l’on peut voir la hôtel de ville, le parlement qui abrite l’assemblée législative la plus ancienne du monde et les cathédrales luthérienne et catholique. Bref arrêt sur le port de pêche souvent très animé.
  • Après midi libre ou possibilité d’excursion optionnelle à Blue Lagoon (approx 140 km – 3 heures 30).
  • L‘excursion commence par la pittoresque ville de Hafnarfjörður et se poursuit jusqu‘au Lagon Bleu. Arrêt d´environ une heure et demie pour se baigner dans l‘eau salée, d´une chaleur agréable. Le lagon est une merveille géothermique de la nature produisant une agréable eau de mer minérale et chaude au milieu d’un champ de lave. La forte teneur naturelle en silice, en minerais et en algues donne au lagon son incomparable couleur bleue et laiteuse, d’où son nom de Blue Lagoon. Une occasion pour venir se détendre dans ces eaux chaudes de 35°C tout au long de l’année.
  • Ensuite la route conduit au port de pêche de Grindavík, puis jusqu‘au phare du bout de la péninsule, où les falaises sont peuplées d‘une multitude d‘oiseaux (en saison). Poussées par le vent du large, de grosses vagues déferlantes se brisent sur les rochers dans de spectaculaires gerbes d’écume. Retour à Reykjavík.
  • Dîner et logement à l’hôtel.

 

 

Jour 3 - Stokkseyri, Eyrabakki, Vik, Hverageroi

  • Petit déjeuner islandais.
  • Départ vers la côte sud.
  • Toute la journé
    e, vous suivrez la route qui longe l’océan Atlantique par le sud.
  • Vous passerez par Stokkseyri et Eyrabakki, deux villages côtiers dont la pêche est l’activité principale. Vous traverserez la région de Floi couverte de terres verdoyantes et fertiles.
  • C’est en vous éloignant encore un peu de la capitale que vous rencontrerez les plus belles merveilles de cette région.
  • Vous découvrirez la première cascade de votre voyage, celle de Skogarfoss sur la rivière Skógará. Ce n’est pas tant ses 60 mètres de haut qui impressionnent, mais sa largeur (25 mètres), son débit et ce bruit sourd qui accompagnent cette intarissable chute d’eau. Vous aurez peut-être la chance d’admirer les arcs-en-ciel qui la coiffent fréquemment. La légende dit qu’un coffre se trouverait derrière la cascade, déposé naguère par le viking Þrasi Þórólfsson.
  • Déjeuner en cours de route.
  • Vous rejoindrez ensuite Vik, capitale de la laine islandaise. Ce village et ses environs sont réputés pour leurs paysages riches en contraste et leur beauté naturelle. Vous découvrirez ce à quoi Vik doit sa renommée : les grandes plages de sable noir qui bordent sa côte. Au milieu des flots obscurs jaillissent des pics rocheux tout aussi sombres. Le bruit des rafales de vent et du ressac des vagues engendre une atmosphère inquiétante et mystique. En 1991, le magazine américain Islands Magazine l’a désignée comme l’une des dix plus belles plages des îles au monde.
  • De cette plage, on peut observer la plus grande colonie de macareux moines, emblème national du pays. Ce petit oiseau attachant au gros bec multicolore nidifie dans les falaises dès son retour au printemps.
  • Arrivée à Hveragerði.
  • Installation à l’hôtel.  Dîner et logement.

Jour 4 - Cercle d'Or

  • Petit déjeuner islandais.
  • Départ vers la région du nord.
  • Première étape de ce périple, l’incontournable « Cercle d’Or ». Il regroupe en quelques kilomètres quelques-unes des plus surprenantes merveilles naturelles d’Islande.
  • Premier passage obligé, la région de Geysir avec ses nombreuses sources chaudes, ses geysers et ses bassins de boue.
  • Vous irez observer deux des plus impressionnants geysers du monde : « Geysir » dont le nom est à l’origine du mot geyser et « Strokkur », le plus actif du monde, qui projette une colonne de vapeur bouillante, à plus de 20 mètres de haut, toutes les 3 à 5 minutes environ. L’eau commence à gonfler, forme une bulle bleue qui éclate très rapidement… Spectacle garanti.
  • Vous prendrez ensuite la direction de Gullfoss, deuxième grande attraction du « Cercle d’Or ». Gullfoss, dont le nom signifie « chute d’or » est la plus célèbre du pays. Les jours de beau temps la chute semble prendre son origine dans l’arc en ciel qui enjambe les gorges. D’une hauteur de 32 mètres, la Chute d’Or est composée de deux cascades à fort débit qui plongent dans un grand canyon de 70 m de profondeur et de 2,5 km de long. Le bruit et les projections d’eau donnent une portée surréaliste à ce lieu unique.
  • Vous prendrez ensuite la route pour l’extrême nord de l’Islande en empruntant la route des hautes terres de Kjolur. Cette route traverse l’intérieur des terres entre deux glaciers, Langjökull et Hofsjökull.
  • Arrivée à Akureyri, la plus grande ville du nord de l’île. Elle se situe à une centaine de kilomètres du cercle polaire. Dans la fameuse bande dessinée d’Hergé, Tintin fait escale dans le port avant de rejoindre L’étoile mystérieuse. Aujourd’hui, la ville a conservé son attrait de centre de commerce, de services et de communications pour la région nord du pays.
  • Akureyri est une ville à l’ambiance charmante. Elle présente un environnement exceptionnel grâce à la beauté des montagnes environnantes. L’irrégularité du relief met en scène un décor théâtral de tragédie avec ses zébrures de névés, ses plissements parallèles et pourtant uniformes traduisant le déchirement de la terre. Les arbres sont nombreux dans les alentours, les sorbiers des oiseleurs en fleurs embaument la ville pendant tout le printemps. Le nom d’Akureyyri signifie « pointe des champs d’orge » précisant qu’auparavant l’agriculture était présente.
  • Akureyri est aussi le point de départ idéal pour découvrir des sites extraordinaires comme le lac Myvatn, Asbyrgi, Dettifoss et Husavik.
  • Dîner et logement dans la région d’Akureyri.

Jour 5 - Myvatn, Dimmuborgir, Kafla, Namaskaro

  • Petit déjeuner islandais.
  • La région de Myvatn est un haut lieu d’activité volcanique. Partout, les cratères, les champs de lave, les sources d’eau chaudes et les fumerolles façonnent le paysage, déchirant lentement l’île islandaise en deux. La fracture de cette région a laissé place à de nombreuses éruptions dont celle du mont Krafla dans les années 70. Encore, aujourd’hui des secousses se ressentent quotidiennement ; elles ne sont toutefois détectables que par les appareils sismographiques.
  • Le lac Myvatn, le 4e plus grand d’Islande n’a qu’une faible profondeur qui n’excède pas 4,50 m. Il se compose de deux bassins reliés par un chenal. Les fréquentes coulées de lave ont doté le lac d’une forme très irrégulière, avec de nombreuses petites îles surplombées de formations rocheuses. L’activité géothermique dans cette zone est intense, d’où l’existence de nombreux bassins de boue, solfatares et spectaculaires dépôts de couleur. Vous aurez donc le plaisir d’explorer la beauté naturelle de la région du lac Myvatn.
  • Arrivée à Dimmuborgir. C’est une formation volcanique située dans la région du lac Mývatn. Son nom, signifiant « châteaux sombres », est dû aux formations de lave en forme de colonnes. Ces formations sont dues à l’érosion d’un lac de lave situé à l’origine sur des terrains humides. Les échappements de vapeur d’eau du terrain ont refroidi la lave lors de leur
    remontée dans le lac, provoquant des formations en colonnes.
  • Découverte de Skutustadir, connu pour ses pseudo cratères. Le lac Myvatn a été créé il y a 2300 ans, lorsqu’une coulée de lave a coupé le lit d’une rivière formant ainsi un barrage naturel. Lorsqu’une deuxième coulée a atteint les marécages, l’eau au contact de la lave en fusion s’est transformée en vapeur. Les pseudo-cratères ont la forme de cratères mais n’en sont pas puisqu’il n’y a aucune cheminée de lave en dessous.
  • De là, vous partirez explorer les merveilles de la région du lac. À commencer par le site de Kafla avec le cratère du Leirhnjukur formé en 1720 et bordé par des coulées noires et de nombreuses fumerolles ; le Helviti portant le nom « d’enfer », qui laissa à la place du cratère un petit lac turquoise appelée caldeira.
  • Le site de Namaskarö est surtout connu pour l’exploitation des gisements de soufre dans les collines. De grosses marmites de boue, résultat de la décomposition des roches volcaniques en argile, forment des bulles qui éclatent en jets brûlants sous la pression des gaz et l’action de la vapeur.
  • Retour à Akureyri.
  • Dîner et logement.

Jour 6 - Dettifoss, Asbyrgi, Husavik

  • Petit déjeuner islandais.
  • Journée libre.
  • Possibilité d’excursion optionnelle à la découverte de Dettifoss, Asbyrgi et Husavik (env. 300 km) incluant la croisière d’observation des baleines.
  • Départ en direction des cascades de Dettifoss. Vous voilà au bout du monde… Située au cœur d’un paysage lunaire, la chute d’eau vertigineuse de Dettifoss est sans doute l’une des plus fantastiques d’Islande et produit une impression d’apocalypse. Son énorme débit en fait la chute d’eau la plus puissante d’Europe : un débit de 500 m3 par seconde, 45 m de haut, 100 m de large. Une brume humide recouvre le tout et confère au lieu cette atmosphère inimitable. Au fil des années s’est creusé un canyon dans la roche basaltique, formé d’orgues monumentaux.
  • L’entrée dans le site d’Asbyrgi appelé « forteresse des dieux » est plutôt impressionnante. On passe de paysages de champs de lave à de vertes prairies et l’on pénètre dans une gorge profonde en forme de fer à cheval bordée par une falaise à pic longue de 4 km de profondeur.
  • À l’intérieur se niche une véritable oasis abritant des forêts de bouleaux au tronc tortueux et des saules arctiques avec un sous-bois luxuriant. Un lac limpide et scintillant orne le cœur de cette curiosité géologique, provoquée par une inondation volcanique suite à une éruption de la Jokulsa. D’après la légende, l’empreinte du fer à cheval a été laissée par l’un des huit fers de Sleipnir, le cheval du dieu Odin, père fondateur de la mythologie nordique, parcourant inlassablement les mondes.
  • Ou ½ journée avec possibilité d’excursion (en option : + 56 € / personne) à la découverte des baleines et des oiseaux marins à Husavik (3 heures).
  • L’Islande fut l’un des derniers pays à partir à la chasse aux cétacés. Elle exportait sa viande à travers toute l’Europe et le Japon. En 1990, un boycott des poissons islandais a été mis en place par l’association Greenpeace pour faire cesser le massacre. L’opération fut un succès puisque la chasse s’acheva rapidement. Aujourd’hui, les baleiniers ont laissé la pêche de côté au bénéfice de la chasse photographique, pour le plus grand bonheur des touristes et des écologistes.
  • De nombreux mammifères marins fréquentent les côtes islandaises. Pendant leur migration, ils font une halte dans les eaux froides et poissonneuses au large de Reykjavik. L’Islande abrite une quinzaine d’espèces de cétacés. L’orque épaulard, un superbe animal noir et blanc rendu célèbre au cinéma, est celui que l’on a le plus de chance de rencontrer. Mais le cachalot et son énorme tête globuleuse avec une mâchoire dotée de dents et non de fanons, le rorqual commun, qui peut atteindre 20 m et 40 tonnes, le petit  rorqual, qui mesure 8 m de longueur en moyenne et le mégaptère, qui doit son nom à ses grandes nageoires, habitent aussi ces eaux.
  • Les dauphins sont également très présents, accompagnés par d’autres mammifères tels que les phoques. Deux espèces se reproduisent : le phoque veau marin, souvent allongé sur les plages de sable, et le phoque gris. Il est possible d’apercevoir d’autres pinnipèdes (famille des morses et phoques) comme le phoque du Groenland, le phoque barbu ou encore le plus rare : le morse.
  • L’avifaune est également très représentée. L’observation des oiseaux est une pratique de plus en plus répandue dans ce pays tourné vers la mer. On peut citer notamment le fou de Bassan, le pétrel fulmar, le cormoran, la sterne arctique, ou encore des canards tels que le fuligule milouin, l’eider à duvet, le cygne sauvage.
  • Nuit à Akureyri.  Dîner et logement.

Jour 7 - Reykjavik, Thingvellir

  • Petit déjeuner islandais.
  • Vous reprendrez la route pour Reykjavik en alternant route côtière et intérieure des terres. Vous passerez par deux des nombreux fjords d’Islande, le Skafjordur et le Borgarfjordur. Le second, malgré son apparence plutôt calme, est craint à cause de ses courants et falaises sous-marins. On trouve dans ce fjord une multitude de petites îles.
  • En continuant votre chemin, vous découvrirez les cascades de Hraunfossar. Elles sont beaucoup plus douces que celles que vous aurez rencontrées précédemment. Sur à peu près un kilomètre, ce sont une multitude de petites cascades et de filets d’eau qui s’alignent. L’eau ruisselle sur un champ de lave pour se jeter tranquillement dans la rivière Hvita d’un bleu à couper le souffle.
  • Vous poursuivrez votre trajet pour observer la dernière cascade de votre voyage, la cascade de Barnafossar.
  • Déjeuner en cours de route.
  • Vous prendrez ensuite la route pour atteindre Thingvellir. Le site est juché sur un g
    rand plateau, transpercé par des failles de la vallée du rift. La renommée de Thingvellir tient tout autant à l’histoire qu’à la géologie. Premier parc national d’Islande, c’est le seul site islandais inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco.
  • Bordé par le plus grand lac naturel d’Islande, le site est surplombé par le lit des anciennes rivières de lave et la végétation luxuriante. C’est à cet endroit que les failles déchirent l’Islande en deux. Conséquence : le parc est l’un des seuls endroits où la scission entre la plaque américaine et la plaque eurasienne, autrement dit le Rift, est visible. Il s’agit d’une expérience unique de pouvoir emprunter un chemin situé entre ces deux plaques. Cette zone est l’une des meilleures démonstrations de la tectonique des plaques, un paradis pour les géologues. Thingvellir vous offre un pas dans l’Histoire. Le site est aussi un haut lieu historique, symbole de l’Islande indépendante. C’est à cet endroit qu’ont été proclamées, pour la première fois à main levée, les lois islandaises au Moyen Âge, puis l’indépendance de l’Islande un certain 17 juin 1944.
  • Arrivée à Reykjavik. Dîner et logement.

Jour 8 - Reykjavik / France

  • Petit déjeuner islandais.
  • Transfert vers l’aéroport.
  • Envol pour Lyon (avec escales).

PRESTATIONS ET SERVICES

Sont inclus dans l'offre

  • INCLUS  Les vols aller/retour
  • INCLUS  Les transferts aéroport/hôtel/aéroport
  • INCLUS  Le transport terrestre en autocar de grand tourisme privatif
  • INCLUS  L’hébergement en hôtels 3* ou guesthouse
  • INCLUS  La demi-pension
  • INCLUS  Un guide accompagnateur francophone
  • INCLUS  La visite du temple de Louxor et la vallée des rois
  • INCLUS  L’excursion à dos de dromadaire
  • INCLUS  Le barbecue traditionnel bédouin
  • INCLUS  Assurance assistance-rapatriement
  • INCLUS  Les frais de service, d’organisation et d’assistance téléphonique 24/24 de notre agence
  • INCLUS  Votre carnet de voyage

Ne sont pas inclus dans l'offre

EN DEUX MOTS

Islande - Reykjavik - La Baie des Fumées - Le Lagon Bleu - La Côte Sud - Le Cercle d'Or - Myvatn - Kafla - Namaskaro - Thingvellir

D'autres idées voyages qui pourraient vous plaire :

Sur les traces de Chopin à Varsovie

Road trip familial au cœur de l’Écosse

À la mode parisienne

Tour historique de la Serbie

ESPRIT LIBRE – VOYAGES SUR MESURE

174 avenue des Frères Lumière
69008 Lyon

Tél : 04 78 76 14 05 – Fax : : 04 78 76 18 41

Lundi – Vendredi 09h30 – 12h30 // 14h30 – 18h30
Samedi 09h30 – 12h30 // 13h30 – 17h30

Sur RDV en dehors de ces horaires

Agence de voyages membre du réseau AS Voyages – SIRET N° 49008955400011 – IM 069 10 013

Agence garantie par HISCOX – Assurance RCP contrat n°HA RCP 0012565 – Garantie des fonds déposés auprès de l’APS

Membre du Snav – Agrément IATA 20262524

Politique de confidentialité

Gestion des cookies

Copyright 2018 ESPRIT LIBRE VOYAGES SUR MESURE

Conception : agence-sirocco.fr